Les 5 (vrais) Meilleurs Mangas de Volley en 2022

manga volley

Entre tournois, défis et histoires d’amour !

Parmi toutes les œuvres se déroulant dans l’univers du sport, le volley-ball a réussi à se faire sa petite place avec des titres aussi bien pour les garçons que pour les filles.

Des classiques du genre aux plus méconnus, voici tout de suite ma sélection des meilleurs mangas de volley actuellement disponibles !

Quel est le meilleur manga sur le volley-ball en 2022 ?

  1. Haikyu !! - Les As du Volley de Haruichi Furudate

  2. Is This Feeling Love ? de Saki Aikawa

  3. I Fell in Love After School de Haruka Mitsui

  4. Crazy Beach de Hideki Owada

  5. Crimson Hero de Mitsuba Takanashi

note 5 sur 5

Haikyu !! - Les As du Volley

Note de la rédac’ : 5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga volley hakyu de furudateL’incontournable des mangas sur le volley ! Dans Haikyu d’Haruichi Furudate (qu’on retrouve également sous le nom de Les As du Volley dans sa version française), on fait la connaissance du jeune Shoyo Hinata qui se découvre un véritable intérêt pour ce sport après avoir vu un match de tournoi. Il crée alors un club dans son collège pour s’entrainer mais ils sont malheureusement éliminés dès le premier tour par l’équipe de Tobio Kageyama. Déterminé à ne pas laisser tomber cette nouvelle passion et à suivre les traces du « petit géant » (son joueur national préféré avec qui il partage un point commun, le fait d’être petit), il continue à s’entrainer et intègre une année plus tard le club de son nouveau lycée. C’est alors qu’il découvre de Tobio en fait également partie. Anciens rivaux, les deux garçons vont alors devoir apprendre à travailler en équipe s’ils veulent hisser leur club jusqu’au sommet !

C’est déjà aux éditions Kazé qu’on doit la disponibilité en France de Kuroko’s Basket et force est de constater que cette maison a également réussi son pari en nous proposant ce titre qui reprend toutes les ficelles du bon shonen. Bien que le scénario de départ ne soit pas le plus original, c’est toujours avec une certaine excitation qu’on lit une histoire bâtie sur la rivalité entre deux personnages que tout oppose. Vont-ils mettre leurs différends de côté ? Sont-ils destinés à rester ennemis ? On dévore ici chaque nouveau volume avec un intérêt grandissant, d’autant plus que grâce à un total de 45 tomes, on a l’occasion de profiter d’une véritable évolution, autant en ce qui concerne les histoires que les héros d’ailleurs. Si vous êtes fan de volley, vous devriez accrocher instantanément à ce titre !

note 4.5 sur 5

Is This Feeling Love ?

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga volley is this feeling love de aikawaDe la romance sur fond de volley-ball ! Is This Feeling Love de Saki Aikawa, c’est l’histoire d’une jeune fille, Sora, qui manque terriblement de confiance en elle à cause des comparaisons incessantes avec sa sœur ainée qui est à la fois belle et intelligente. Pour son bien, elle décide alors de s’inscrire dans un lycée à une heure de chez elle où personne ne connait sa sœur et de s’inscrire dans le club de volley pour se faire de nouvelles amies et rencontrer des garçons. C’est alors qu’elle fait la connaissance que Kataoka, le capitaine de l’équipe masculine qu’elle trouvait assez terrifiant mais vers lequel elle se sent irrémédiablement attiré, notamment après l’avoir surpris en train de pleurer. Une relation curieuse se noue rapidement entre eux deux mais rien ne se passera comme Sora l’avait imaginé, notamment à cause de l’ombre de sa sœur qui finit par planer à nouveau au-dessus d’elle…

La mangaka à l’origine de cette histoire n’en est pas à son premier shojo et ça se ressent dès les premières pages : pour qu’on puisse se plonger immédiatement dans l’histoire, le caractère des personnages est facilement identifiable et tous les ingrédients sont réunis, que ce soit le beau garçon torturé ou encore la rivalité entre filles. Grâce à une narration fluide et des caractères attachants, l’ensemble fonctionne très bien, même si j’aurais peut-être apprécié un peu moins de ressemblances avec les autres héroïnes d’Aikawa et l’absence de certains clichés qu’on retrouve un peu trop souvent dans ce genre de titre. L’histoire suit exactement le cours qu’on s’était imaginé et malgré les rebondissements attendus, on ne perd néanmoins pas une miette de ce manga qui fait évidemment une plus grande place à l’amour qu’au volley !

note 4.5 sur 5

I Fell in Love After School

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga volley i fell in love after school de mitsuiÀ la poursuite d’un joueur de volley ! Dans I Fell in Love After School de Haruka Mitsui, on suit les aventures de Kao, une lycéenne qui semble avoir un peu de mal à s’intégrer. Pour l’aider, son grand frère qui est l’entraineur de l’équipe de volley-ball du lycée, décide de la nommer contre son gré manager du club et de lui confier une mission : pour ne plus avoir à être à ce poste, elle doit d’abord réussir à faire entrer dans l’équipe Kuze Nagisa qui était hyper talentueux au collège mais qui ne joue plus depuis qu’il est au lycée. Ce garçon est cependant à la fois timide et renfermé, il refuse catégoriquement les propositions de Kao, mais ça ne va pas empêcher cette dernière d’insister et de se rapprocher en même temps de lui et de découvrir qui se cache derrière cet air si mystérieux…

Avec ce titre, on est une nouvelle fois sur un shojo des plus classiques mais ce n’est pas parce qu’il joue avec les codes habituels qu’il ne le fait pas très bien ! Avec ses nombreuses scènes de match qui s’intègrent parfaitement au scénario, le volley n’est pas là qu’en toile de fond pour développer cette histoire romantique qui réussit à nous captiver grâce à son dynamisme, ses personnages très attachants ainsi qu’à ses situations dans lesquelles on se reconnait tous. Ce manga en 8 tomes prend en plus le temps de développer les relations sans se précipiter, de façon très naturelle, et on prend plaisir à voir la complicité naitre entre les deux héros mais aussi avec les autres personnages secondaires. Une lecture plaisante et sans prise de tête !

note 4.5 sur 5

Crazy Beach

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga volley crazy beach de owadaEt pourquoi ne pas changer un peu et aller du côté du beach volley ? Crazy Beach de Hideki Owada raconte l’histoire de Mizuki, une jeune lycéenne passionnée par cette discipline sportive. Un beau jour, la meilleure joueuse de son lycée et même de la région, prénommée Ozoin, accepte de faire équipe avec elle. Alors qu’elle pense qu’elle va pouvoir en profiter pour gagner en technique et s’améliorer, ça ne lui attire pas que de la sympathie et elle se retrouve en fait au cœur d’une grande rivalité. L’ancienne partenaire d’Ozoin, Usui, n’accepte en effet pas d’avoir été évincée et elle ne compte pas se laisser faire. Elle va alors tout tenter pour à la fois se venger de Mizuki mais surtout récupérer sa place auprès de la championne.

Contrairement aux autres titres de cette sélection, j’ai eu envie de vous présenter ce manga de volley parce qu’il ne se prend pas au sérieux. Ni shonen ni shojo, on n’est pas ici sur une histoire où l’héroïne va devoir faire face à de nombreux obstacles pour devenir une championne ou réussir à trouver l’amour. On est plutôt sur une satire humoristique des relations entre filles avec des critiques qui ne volent jamais très haut. Ozoin choisit par exemple au début de l’histoire Mizuki au détriment d’Usui parce qu’elle trouve cette dernière « trop moche ». Et Usui, qui déteste Mizuki, décide de la surnommer « Méduse » ! Dans son registre, c’est un titre aussi drôle qu’original qui s’adapte parfaitement à une lecture d’été, surtout avec ce thème sur le beach volley qu’on n’a pas vraiment l’habitude de croiser dans les mangas.

note 4.5 sur 5

Crimson Hero

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga volley crimson hero de takanashiUne héroïne déterminée à réaliser ses rêves, y compris contre l’avis de sa famille ! Dans Crimson Hero, Mitsuba Takanashi nous fait découvrir la vie de Nobara qui ne ressent aucun intérêt pour l’activité de ses parents, propriétaires d’un restaurant traditionnel, et qui ne veut surtout reprendre un jour l’affaire familiale. Un peu garçon manqué et passionnée de volley-ball, elle choisit alors d’intégrer un lycée sportif mais découvre avec déception une fois là-bas que le club de volley a été supprimé, faute de membres… Elle se met alors en quête de joueuses pour rouvrir la section féminine et elle est d’ailleurs prête à bien des sacrifices pour atteindre son objectif. Le premier sera d’ailleurs d’aller à l’encontre de l’autorité maternelle et de quitter la maison, et le deuxième d’accepter de réaliser les corvées du dortoir des garçons pour accéder enfin à l’indépendance…

Ce titre complète parfaitement cette sélection des meilleurs mangas sur le volley puisque bien que tirant vers le shojo, il ne se perd pas dans les drames sentimentaux. On assiste plutôt à la quête d’une héroïne qui n’est effrayée par aucun défi tant qu’ils lui permettent d’atteindre son but. Une vraie jeune femme forte et moderne ! L’histoire est en plus aussi passionnante que les personnages sont libres de tout stéréotype, ce qui rend la lecture encore plus plaisante, d’autant plus que le scénario s’étoffe au fil des tomes. Si les dessins demandent un petit temps d’adaptation (la mangaka a un style bien à elle que certains adorent mais que d’autres jugent assez peu professionnel), l’histoire mérite cependant largement qu’on lui donne sa chance. Il est parfois un peu compliqué de le trouver en France mais s’il est disponible, n’hésitez pas !