Les 5 (vrais) Meilleurs Mangas de Boxe en 2021

manga sur la boxe

Pour vivre votre passion jusqu’au bout !

En plus des incontournables films, le domaine de la bande dessinée dispose lui aussi d’un large choix de titres où la boxe est le thème principal, de quoi ravir les fans.

Pour vous faire plaisir ou pour offrir, je vous présente ici ma sélection des meilleurs mangas de boxe de tous les temps !

Quel est le meilleur manga sur la boxe en 2021 ?

  1. Ippo de George Morikawa

  2. Riku-do de Toshimitsu Matsubara

  3. Ashita no Joe d’Asao Takamori & Tetsuya Chiba

  4. Levius d’Haruhisa Nakata

  5. Saotome de Naoki Mizuguchi

note 5 sur 5

Ippo

Note de la rédac’ : 5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga sur la boxe ippo george morikawaLe plus incontournable des mangas de boxe ! Ippo de George Morikawa fait partie des premiers à avoir connu un succès international, avec une première publication en octobre 1989 et une histoire qui se poursuit encore aujourd’hui. Il raconte la rencontre entre un lycéen timide et souvent persécuté par une petite bande de voyous, Ippo Makunouchi, et un boxeur confirmé, Takamura Mamoru. Après l’avoir sauvé de ses bourreaux, ce dernier le prend alors sous son aile et lui permet de se rendre compte de toute la force qui se cachait en lui… À un tel point d’ailleurs que l’objectif d’Ippo dans ce premier tome est clair : maintenant qu’il s’est découvert une nouvelle passion, il va tout faire pour devenir un boxeur pro et se faire admettre dans le club de Kamogawa.

Actuellement divisée en 131 volumes, la version française de l’histoire est même découpée en plusieurs saisons, cette première étant nommée Rage de Vaincre. Le titre est d’ailleurs bien choisi puisqu’il représente parfaitement ce personnage principal qui, bien que n’apparaissant que peu fascinant au début de par son manque de confiance, change radicalement d’attitude… et nous aussi par la même occasion ! Le scénario de base est certes tout à fait classique mais on s’y plonge très rapidement et on devient vite fan de ce petit Ippo mais également des autres personnages tous plus attachants les uns que les autres et qui savent apporter une dose d’humour, notamment Takamura. Comme il date tout de même un peu, ne soyez par contre pas surpris que les dessins de ce premier tome manquent de modernité. Mais ça ne devrait pas vous empêcher d’apprécier cette saga, y compris les scènes de combats, et de vouloir la poursuivre avec les tomes suivants !

note 4.5 sur 5

Riku-do

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga sur la boxe riku-do toshimitsu matsubaraTout le contraire d’un manga plein de bons sentiments ! Riku-do de Toshimitsu Matsubara puisent son inspiration dans le tragique, et c’est très clair dès les premières pages puisque l’histoire commence avec le jeune Riku boxant le corps sans vie de son père qui vient de se pendre, un père qui le battait et dont il cherche de cette façon à se venger. Quand il apprend que sa mère est dépendante d’un dealer brutal et qu’il ne peut pas vivre avec elle, la rage ne fait que monter d’autant plus en lui et il se tourne alors vers un ancien boxeur devenu yakuza pour l’aider. Ce dernier refuse mais lui dit que pour défendre les gens qu’il aime, il ferait mieux de canaliser sa violence et il l’envoie alors vers son ancien entraineur de boxe pour qu’il l’entraine et le guide dans cette nouvelle voie…

Contrairement à des mangas de boxe comme Ippo ou encore Ashita no Joe, le côté sombre est clairement assumé, mais ce qui est appréciable, c’est qu’il ne se fait pas au détriment des personnages qui sont tous très charismatiques et qui évitent les clichés du genre. Bien que manquant au début un peu de réalisme, l’intrigue se rattrape vite et elle est également très réussie, et il s’agit d’ailleurs ici du premier tome sur un total de 23 : elle est donc bouclée à la fin et on peut assister à une progression continue, avec des révélations surprenantes et inattendues, de quoi nous tenir en haleine ! Et c’est sans parler évidemment des combats qui sont juste passionnants, avec de très beaux dessins (le manga est récent puisqu’il est de 2014). Si vous appréciez les histoires pas toujours très joyeuses mais par contre touchantes, vous ne devriez avoir aucun mal à accrocher à celle-ci.

note 4.5 sur 5

Ashita no Joe

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga sur la boxe asao takamori tetsuya chibaUn manga qui a marqué son époque… et toujours aussi culte aujourd’hui ! Ashita no Joe d’Asao Takamori (pour le scénario) et Tetsuya Chiba (pour le dessin) est né à la fin des années 60, a été publié entre 1968 et 1973 et il a été compilé en 20 tomes dans les années 90. Il suit l’histoire de Joe Yabuki, un jeune orphelin pas mal bagarreur dont les talents au combat attirent l’intérêt de Tange Danpei. Ce dernier, ancien boxeur alcoolique, se met en tête de l’entrainer pour transformer ce potentiel et le faire devenir un athlète exceptionnel, le plus grand boxeur de l’histoire. Seulement voilà, Joe a son petit caractère, il n’est pas vraiment intéressé par cette idée, et surtout, il a de gros problèmes avec la notion d’autorité et il aime beaucoup trop son indépendance pour la laisser tomber. Mais loin de se laisser abattre, Danpei va alors tout faire pour gagner sa confiance.

Bien que cette histoire ait désormais une cinquantaine d’années, elle n’a pas pris une seule ride : elle est toujours autant capable de résonner aujourd’hui auprès des boxeurs et même tout simplement des fans de boxe. Le scénario est en effet parfaitement maitrisé, du début à la fin d’ailleurs, on assiste à l’évolution de tous les personnages qui présentent suffisamment de diversité de caractère pour qu’on ne perde jamais en intérêt. Les dessins sont également vraiment très beaux, avec une grande profondeur de champ et de belles perspectives, y compris dans les scènes de combat. Et surtout, le réalisme ne disparait jamais au profit du happy end : le ton oscille constamment entre la comédie et le drame, et ça participe évidemment à l’intemporalité de cette petite pépite !

note 4.5 sur 5

Levius

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga sur la boxe haruhisa nakataUn manga de boxe dans un univers fictif ! Levius d’Haruhisa Nakata se déroule peut-être au 19ème siècle, mais dans une société post-guerre dont la technologie n’est pas basée sur l’électricité et l’électronique mais sur la vapeur. Et cette différence n’est pas la seule notable : la boxe est elle aussi différente. Dans cette histoire, on parle de boxe mécanique, et les combattants ont la possibilité de remplacer ou d’améliorer certaines parties de leur corps par des éléments mécaniques, justement, pour les rendre encore plus puissants. C’est dans ce contexte qu’on suit alors Levius, qui a perdu un bras lors de cette guerre, qui en possède désormais un mécanique, et qui décide de venger son idole qui vient de perdre son titre de champion de catégorie 2 en se plongeant corps et âme dans ce sport d’une grande violence.

Ce qui fascine immédiatement avec ce manga, c’est qu’il n’adopte pas le format habituel : il opte volontairement pour un sens de lecture à l’occidentale avec des bulles plus allongées et horizontales. Pour un novice, il est donc particulièrement accessible, et c’est peut-être aussi une des raisons qui explique son succès populaire. Mais il faut dire que c’est surtout l’univers steampunk parfaitement exécuté ainsi que son histoire fascinante qui font qu’on a envie de lire tous les tomes d’une traite et d’enchainer ensuite sur le volume 2. Les dessins sont magnifiques et la boxe est non-seulement le sujet central, mais il prend de plus en plus de poids à mesure que l’histoire évolue et qu’on en apprend plus, en même temps que le personnage principal. Unique en son genre, il devrait réussir à vous intéresser dès les premières pages !

note 4.5 sur 5

Saotome

Note de la rédac’ : 4.5 / 5 | Prix : Voir le prix sur Amazon

manga sur la boxe naoki mizuguchiEnfin une boxeuse comme personnage principal ! Saotome de Naoki Mizuguchi est différent de tous les mangas sur la boxe de cette sélection, et ce pour une raison simple : on est plutôt sur une jolie comédie romantique. On suit en effet la vie quotidienne d’une lycéenne boxeuse qui, en apparence, doit supporter la pression mise par son établissement et qui ne s’aime pas forcément physiquement (corps musclé, coupe à la garçonne…) mais qui, au fond, aimerait tout simplement vivre une vie classique, comme tous les jeunes de son âge. C’est d’ailleurs quand elle fait la rencontre d’un garçon à la fois maigrichon et un peu empoté, tout l’inverse d’elle, et qu’elle tombe amoureuse de lui que la situation se complique. Ils vont tous les deux essayer de vivre leur histoire d’amour sans qu’elle s’ébruite étant donné que la jeune Saotome ne devrait avoir qu’un seul objectif en tête : sa prochaine compétition.

Je vous l’accorde, ce n’est clairement pas un manga qui peut plaire à n’importe quel homme fan de boxe. Mais si j’ai eu envie de le faire entrer dans cette sélection, c’est que l’histoire est honnêtement bien construite, qu’elle est très mignonne à suivre et que j’ai trouvé intéressant d’avoir une alternative à proposer aux filles et aux jeunes femmes, sans vouloir être trop dans le cliché, bien évidemment. Ce qui est plaisant, c’est qu’au-delà des très beaux dessins, le scénario est touchant sans être niais et qu’il parle de sujets universels comme la perception de son physique, le regard des autres, etc. mais rarement exploités de cette manière, surtout dans l’univers de la boxe. En plus, les personnages sont aussi adorables qu’ils sont attachants, on se sent évidemment investis dans leur histoire. C’est une lecture sans prise de tête et ça fait aussi du bien de temps en temps !