Dianabol : Tout Savoir sur le Méthandiénone (Stéroïde) en 2022

dianabol

Pour des kilos de muscles en plus !

Il existe de nombreux stéroïdes anabolisants, parmi lesquels le méthandrosténolone ou méthandiénone, un stéroïde c-17 alpha alkylé autrement appelé Dianabol. Relativement peu prescrit comme médicament ou comme complément alimentaire, c’est une molécule qui est assez populaire dans le monde du culturisme, pour son efficacité à développer la masse musculaire.

Histoire, effets recherchés, réglementation et toxicité : on vous dit tout sur le Dianabol.

Important - Mise en garde :

  • Les produits dopants sont dangereux pour la santé et interdits sans raison médicale dûment justifiée : https://www.legifrance.gouv.fr/
  • Les informations fournies sur le site sont uniquement destinées à des fins éducatives et ne remplacent pas un avis médical, un diagnostic ou un traitement professionnel.
  • Vous devez toujours consulter un professionnel de santé pour obtenir un avis médical, un diagnostic ou un traitement.
  • D’une manière générale, la responsabilité des auteurs et du webmaster ne saurait être engagée au titre de décisions prises sur consultation de ce site.

Bon à savoir : Le BrutalForce DBULK est une alternative légale au Dianabol, sans effets secondaires ou indésirables !

Qu’est-ce que le Dianabol ?

C‘est à la fin des années 50 que le laboratoire suisse Ciba met au point et distribuent une molécule de faible masse molaire, et au squelette classique des stéroïdes : le Dianabol. Rapidement, il devient populaire chez les adeptes de body-building grâce à son efficacité sur la physiologie musculaire. De grands noms du culturisme, au premier rang desquels Arnold Schwarzenegger, ont assumé prendre des stéroïdes anabolisants, et notamment du Dianabol à doses modérées pour éviter ses effets indésirables. Il a également été utilisé par des sportifs américains désireux de perdre de la graisse tout en développant leur masse musculaire, au moment où des athlètes russes se dopaient à la testostérone…

dianabol résultat

À qui s’adresse-t-il ?

Initialement, c’est-à-dire dans les années 60, le Dianabol a pu être prescrit aux femmes pour ses vertus tonifiantes : le gain d’énergie est rapide à apparaître. Cependant, le revers de la médaille s’est manifesté tout aussi rapidement : les conséquences masculinisantes de ce stéroïde anabolisant sont incompatibles avec un usage thérapeutique.

Ce sont les bodybuildeurs qui sont également de fervents consommateurs car le Dianabol exerce des effets spectaculaires sur un court laps de temps.

Mode d’action et pharmacologie, comment agit-il sur le corps ?

Le Dianabol est une petite molécule hydrophobe, qui agit d’une manière comparable à la testostérone. Ses cibles sont multiples car le récepteur du Dianabol est présent dans des nombreux tissus.

Les effets physiologiques du Dianabol

L’effet recherché est avant tout une augmentation de la masse musculaire, par synthèse protéique. C’est ce qui pousse les culturistes à démarrer une cure de Dianabol. La prise de masse est à cinétique rapide. Il améliore également le rendement énergétique global et favorise la récupération et le turn-over des fibres musculaires.

D’un point de vue métabolique, il active un processus nommé glycogénolyse, ce qui consiste en la transformation du glycogène en glucose. Ce glucose va servir de carburant biochimique aux muscles pour synthétiser des protéines.

Sur l’équilibre minéral, il active la récupération d’azote, un composant important des fibres musculaires. Consécutivement, il augmente la force musculaire. Enfin, c’est un insulinotropique, c’est-à-dire qu’il favorise la sécrétion d’insuline dans le pancréas endocrine. L’insuline stimule entre autres la synthèse protéique des fibres musculaires.

Effets sur l’homme

Différentes études se sont penchées sur les effets humains du Dianabol. Chez des haltérophiles masculins avec un entraînement régulier, une dose quotidienne de 100 mg de Dianabol pendant 6 semaines, suivie d’une période de repos de 6 semaines a abouti à une augmentation du poids corporel, du potassium plasmatique et de l'azote. De même, la musculature a augmenté, ainsi que la performance et la force musculaires, si on les compare avec des personnes sous placebo.

On peut lister les effets du Dianabol comme suit :

  • Favorise la synthèse protéique
  • Augmentation de la masse musculaire
  • Améliore la force et la puissance musculaires
  • Favorise l’érythropoïèse, autrement dit le nombre de globules rouges
  • Active différents processus métaboliques, notamment de l’anabolisme
  • Augmente la capacité de récupération
  • Active la réduction des graisses corporelles
  • Améliore de la réabsorption de l’azote
  • Favorise la capacité d’endurance

dianabol avant après

Pharmacocinétique du Dianabol

Une fois ingérée par voie orale, le Dianabol a une bonne biodisponibilité, car une grande partie se retrouve dans le sang. Il se lie mal aux transporteurs sériques des hormones stéroïdes car son affinité est faible pour la sex hormon binding globulin, qui transporte normalement la testostérone dans le sang. Le métabolisme du Dianabol est hépatique. Sa demi-vie d'élimination est assez courte : entre 3 et 6 heures. L’élimination des métabolites se fait principalement dans les urines, ce qui permet de le doser facilement.

Pharmacodynamique

A l’instar d’autres stéroïdes sexuels dont il imite le mode d’action, le Dianabol se fixe au récepteur des androgènes à l’intérieur des cellules. Le complexe stéroïde/récepteur active la transcription de gènes codant pour des protéines musculaires, ou des enzymes comme celles de la glycogénolyse hépatique.

Utilisation et tarifs

Posologie, cure et voie d’administration

Il convient de respecter un dosage et un temps de cure en adéquation avec, d’une part, les effets recherchés, et d’autre part le minimum d’effets secondaires.

La masse de produit prise quotidiennement dépend du poids de l’individu, de son sexe (les femmes réduiront la dose proposée) et du caractère néophyte ou chevronné du pratiquant. La dose moyenne est de 15 mg/jour, et peut monter à 25-30 mg/jour pour des résultats plus rapides. Au-delà, les effets indésirables sont visibles. Et au-dessus de 50 mg/jour, des séquelles sont possibles.

Une cure de Dianabol peut s’étaler sur 4 à 6 semaines, avec trois prises quotidiennes, de manière à favoriser une concentation plasmatique relativement stable. Idéalement, la prise de Dianabol se fait au moment des repas, de manière à éviter un inconfort gastrique. Une cure de Dianabol peut se faire par voie orale, c’est le plus courant, ou alternativement par voie injectable.

Les personnes qui envisagent de démarrer un cycle de Dianabol doivent le complémenter avec de la testostérone car le Dianabol en diminue la production endogène. Le Dianabol est considéré comme une stéroïde anabolisant intéressant pour les débutants, notamment parce qu’il peut être pris en cure orale. En cas d’effet indésirable, il faudra réduire les doses, voire passer sur un autre produit, car une intolérance est possible. Enfin, une cure peut se faire sur un cycle solo, c’est-à-dire seulement avec le Dianabol, ou avec d'autres composés. Dans tous les cas, il faut veiller à son alimentation, notamment réduire les apports en sucres et en graisses saturées.

dianabol comprimés

Réglementation et prix

Étant un stéroïde anabolisant de synthèse, la production, la distribution et la vente de Dianabol sont interdites en France. Cette molécule est considérée comme un dopant, et peut faire l’objet d’un dépistage dans un contexte sportif. Le tarif du Dianabol est d’environ 60-70 euros pour une boîte. Compte-tenu de son interdiction, il n’est disponible qu’à l’étranger et s’achète donc sur le net. Attention donc aux arnaques.

Bon à savoir : Le BrutalForce DBULK est une alternative légale à l'Anavar et bien moins chère (30€ par mois) !

Les effets indésirables et dangers du Dianabol

Lorsqu’ils sont utilisés pour la prise de masse musculaire des sportifs, les stéroïdes anabolisants s’accompagnent d’effets secondaires dont il faut tenir compte lors d’une cure, car ils présentent des risques, parfois non négligeables, pour la santé. Le Dianabol ne fait pas exception. Les conséquences sont assez diverses, et touchent plusieurs systèmes physiologiques.

Effets hépatotoxiques

Le métabolisme des stéroïdes est majoritairement assuré par le foie. C’est un organe de détoxification, mais c’est également le siège de l’accumulation des compléments alimentaires. Le Dianabol exerce des effets délétères sur le foie, s’il est pris en dose unique forte ou en dose modérée mais répétée. A long terme, il peut induire la mort des hépatocytes. Pour réduire les effets toxiques sur le foie, il est important :

  • de limiter le temps de cure, de ne pas surdoser le produit
  • d’éviter de s’exposer simultanément à d’autres molécules hépatotoxiques (médicaments, hormones de synthèse, alcool etc.)

Effets sur le système cardiovasculaire

Le Dianabol favorise l’accumulation de « mauvais cholestérol » dans le sang, sous forme de LDL (Low Density Lipoprotein) et défavorise le « bon cholestérol », dit HDL (High Density Lipoprotein). Et il est bien connu que l’accumulation de LDL dans la circulation peut à terme se transformer en plaque d’athérome. Le Dianabol peut également augmenter la pression artérielle via la rétention d’eau. En conséquence, les personnes avec un historique de maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, cholestérolémie) doivent absolument éviter de prendre du Dianabol.

Effets de perturbateur endocrinien

Compte-tenu de sa nature stéroïdienne, le Dianabol diminue la sécrétion physiologique de testostérone. Les effets possibles de cette diminution sont les suivants :

  • fatigabilité
  • déprime
  • baisse générale d’énergie

Les effets androgéniques du Dianabol sont limités mais possibles, et se manifestent par des pertes capillaires, une pilosité importante, des poussées d’acné. Chez les hommes, le symptôme de gynécomastie peut se manifester, autrement dit le développement anormal des glandes mammaires. Les femmes qui font des cures de Dianabol sont susceptibles de subir des conséquences masculinisantes, comme une modification du timbre vocal, ou le développement de poils sur la peau.

Quelle alternative sûre ?

Comme on a pu le voir, le Dianabol est considéré comme un stéroïde dopant et il est donc interdit en France. Mais il existe désormais différentes alteratives 100% légales et qui sont d'ailleurs sûres et sans risque pour la santé.

Pour le Dianabol, la meilleure alternative est pour moi le DBULK de BrutalForce :

meilleure marque dianabol

  • La seule alternative légale au Dianabol
  • Effet anabolisant pour construire du muscle rapidement
  • Facilite la lipolyse pour brûler les graisses
  • Améliore vos niveaux d'énergie et d'endurance
  • Des milliers d'utilisateurs satisfaits
  • Pas d'ordonnance nécessaire
  • Garantie de satisfaction de 60 jours avec remboursement
  • Code promo limité : SALE20 pour bénéficier de -20%

→ Voir le prix sur BrutalForce.com

Le D-Bal est un complément alimentaire, légal, avec des effets indésirables moindres. Il convient cependant de s’en tenir à des posologies spécifiques, de manière à éviter des effets délétères.