Clenbutérol : Tout Savoir sur ce Puissant Brûleur de Graisse

clenbuterol

L’un des plus puissants brûleurs de graisse !

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du Clenbutérol, qui est un composé de synthèse dont le nom complet est le 4-Amino–3,5–dichloro-alpha-[[(1,1–diméthyléthyl)amino] méthyl] benzène méthanol. Il est commercialisé sous différentes formulations, Dilatérol, Ventipulmin ou encore Spiropent. Initialement indiqué comme médicament respiratoire, son usage est très en vogue dans le milieu de la musculation.

Son atout maître ? C’est un brûleur de graisses redoutablement efficace. Explications.

Important - Mise en garde :

  • Les produits dopants sont dangereux pour la santé et interdits sans raison médicale dûment justifiée : https://www.legifrance.gouv.fr/
  • Les informations fournies sur le site sont uniquement destinées à des fins éducatives et ne remplacent pas un avis médical, un diagnostic ou un traitement professionnel.
  • Vous devez toujours consulter un professionnel de santé pour obtenir un avis médical, un diagnostic ou un traitement.
  • D’une manière générale, la responsabilité des auteurs et du webmaster ne saurait être engagée au titre de décisions prises sur consultation de ce site.

Bon à savoir : Le BrutalForce CCUT est une alternative légale au Clenbuterol, sans effets secondaires ou indésirables !

Qu'est-ce que le Clenbutérol ?

Aujourd’hui, c’est un produit utilisé dans le monde de la musculation et pour un usage vétérinaire. Mais initialement, le Clenbutérol s’adressait aux personnes souffrant d’insuffisance respiratoire, notamment les asthmatiques. Et pour cause : il agit en favorisant la bronchodilatation, c’est-à-dire une respiration efficace chez les personnes avec des pathologies des voies respiratoires, ou même pour les troubles broncho-pulmonaires… des chevaux de course.

clenbuterol ventipulmin cheval

Sur le plan chimique, le Clenbutérol est une molécule non naturelle : ce n’est pas un stéroïde mais sa structure imite celle de certaines hormones que nous produisons dans notre organisme, comme l’adrénaline. Il a été conçu au début des années 70, en vue de faciliter les troubles respiratoires. Toutes les études datant de cette époque s’intéressent donc à cet effet bronchodilatateur. Mais rapidement, il a su s’imposer pour ses capacités anabolisantes et de réduction des graisses. On l’a donc vu circuler dans le milieu du cyclisme et du body-building.

A qui s’adresse-t-il ?

Plusieurs types de populations sont amenées à prendre du Clenbutérol, soit pour un usage médical, soit pour l’amélioration de performances sportives.

Les personnes avec insuffisance respiratoire

Il a en effet été considéré depuis sa sortie comme un médicament antiasthmatique. En France, il ne dispose pas d’autorisation de mise sur le marché pour cet usage, mais dans certains pays, il est autorisé sur prescription médicale.

L’usage vétérinaire

Utilisé depuis l’origine par les vétérinaires, le Clenbutérol est prescrit pour les chevaux, souvent des juments, souffrant de troubles du système respiratoire. Il agit en décongestionnant la cavité broncho-pulmonaire.

Cet usage médical a pu être détourné en production bovine. En effet, il a également été utilisé comme un facteur de croissance, pour augmenter la production de viande, notamment la masse musculaire, et diminuer la teneur en graisses. Il s’agit cependant d’un usage illégal, car l’utilisation d’hormones de croissance, naturelles ou synthétiques, est interdite en France.

Les sportifs

Parmi les sportifs, deux populations ont pu consommer du Clenbutérol. Tout d’abord les cyclistes. Qui ne se souvient pas des traces de Clenbutérol dans les urines du vainqueur du Tour de France Alberto Contador ? L’avantage du Clenbutérol est l’amélioration des capacités respiratoires. Différents cas de dopage – volontaire ou involontaire – ont pu être relevés également en judo, ou au tennis.

Ensuite, c’est l’univers du body-building qui peut être consommateur de Clenbutérol. L’avantage est sa capacité à brûler les graisses, qui est un effet « alternatif » de cette molécule, puisqu’elle exerce des propriétés lipolytiques. Et la prise de masse musculaire.

clenbuterol musculation

Mode d’action et pharmacologie, comment agit-il sur le corps ?

Le Clenbutérol mime l’adrénaline, qui est l’une de nos hormones, sécrétée naturellement par les glandes médullo-surrénales.

Un puissant brûleur de graisse et broncho-dilatateur

Lorsqu’il se retrouve dans l’organisme, le Clenbutérol va agir sur différentes cibles. C’est un agent thermogène : il va donc favoriser un mécanisme ubiquitaire, la thermogenèse, qui consiste à faire chauffer nos cellules, en augmentant leur métabolisme. C’est donc un agent anabolisant. De plus, en se liant aux récepteurs adrénergiques du tissu adipeux, il augmente ce que l’on appelle la lipolyse, ce qui correspond au fait de puiser dans nos réserves de graisse du tissu adipeux. C’est alors plutôt une activité catabolique. Cette vertu lipolytique est celle que les amateurs de perte de poids recherchent. Elle se combine avec le fait que le Clenbutérol augmente le métabolisme du glucose, via la glycogénolyse : il dégrade ainsi les stocks de glycogène hépatique en glucose, ce qui aboutit à une augmentation de la glycémie, et un effet diabétogène.

En début de traitement, lors de la phase initiale, le Clenbutérol induit à fortes doses une perte de poids. Cet effet est dû à l’activité protéolytique, c’est-à-dire la dégradation des protéines musculaires qui l’emporte initialement sur la synthèse protéique. Par la suite, c’est l’inverse : le Clenbutérol finit par jouer un rôle positif sur la prise de masse musculaire.

Ensuite, via son activité sur les fonctions respiratoires, le Clenbutérol est un puissant broncho-dilatateur : il améliore l’oxygénation pulmonaire. Ce qui est rendu possible par un effet vasodilatateur sur les vaisseaux des muscles squelettiques de la cage thoracique. Les poumons sont alors mieux servis en oxygène et en glucose.

On peut lister les effets physiologiques du Clenbutérol comme suit :

  • Effet bronchodilatateur
  • Diminution de l’excrétion urinaire
  • Glycogénolyse musculaire (effet hyperglycémiant)
  • Néoglucogenèse hépatique (effet hyperglycémiant)
  • Sécrétion d’insuline (effet anabolique et hypoglycémiant)
  • Diminution de la mobilité gastrique

Globalement, les effets physiologiques du Clenbutérol peuvent donc se résumer à augmenter la capacité respiratoire et favoriser l’endurance, brûler les graisses, améliorer l’intensité de l’activité physique, et gagner en énergie.

clenbuterol avant après

Effets pharmacologiques

Le Clenbutérol est un agoniste sélectif des récepteurs adrénergiques de type bêta2. Il a donc tendance à activer puissamment ces récepteurs, que l’on trouve dans différents organes. En premier lieu dans les muscles lisses des artérioles et des bronches, d’où un effet vasodilatateur et une dilatation bronchique : c’est cet effet qui est recherché pour les troubles respiratoires. Car le Clenbutérol présente des similitudes structurelles et pharmacologiques avec l’adrénaline (une hormone naturelle) et le salbutamol (un médicament anti-asthme). Or le Clenbutérol agit plus efficacement et plus longtemps que ces deux molécules !

On qualifie le Clenbutérol d’agent sympathomimétique : il exerce des effets comparables aux hormones du système orthosympathique. Ces hormones sont des catécholamines, sécrétées en général dans des situations de stress physiologique. Ces hormones agissent sur de nombreuses cibles cellulaires et physiologiques : système cardiovasculaire, système musculaire, système endocrinien, système respiratoire qui expriment les récepteurs adrénergiques. Les effets généraux observés après une prise aiguë de Clenbutérol sont donc principalement dus à son interaction avec ces récepteurs, que l’on retrouve au niveau des membranes des cellules (musculaires, cardiaques, adipocytaires etc.). Autrement dit, lorsqu’il se trouve dans le sang, le Clenbutérol active des récepteurs naturellement exprimés, à la manière d’un interrupteur moléculaire que l’on mettrait en position « On ». Il déclenche dans chaque cellule qu’il active une réaction biologique particulière (dégradation des graisses, sécrétion d’insuline, dilatation des bronches).

Utilisation et tarifs

Posologie, dose, cure et cycle

L’usage très majoritaire du Clenbutérol se fait par voie orale. Le cycle et les doses doivent tenir compte des caractéristiques de chaque individu (poids, âge, sexe, antériorité).

La durée d’un cycle est de 4 à 6 semaines, avec alternance de jours/semaines avec et sans Clenbutérol. Par exemple, il est possible d’en prendre quotidiennement pendant deux semaines avec augmentation de la dose quotidienne, puis deux semaines sans Clenbutérol. Le jour 1, la dose sera de 0,02 mg, puis augmentation de 0,02 mg/jour jusqu’à 0,12 mg le jour 7. La semaine 2 verra passer la dose de 0,12 mg en jour 8, et diminution progressive jusqu’à 0,06 mg le jour 14. Ce dosage est celui qui est en général utilisé pour l’élimination des graisses en body-building. Il est largement supérieur à un usage thérapeutique pour le traitement de la bronchite asthmatique. Dans les pays où il est prescrit comme bronchodilatateur, un patient prend 0, 005 à 0,04 mg, deux fois par jour.

Naturellement, un cycle de Clenbutérol en musculation se fait en s’hydratant correctement, et en réduisant drastiquement l’apport en glucides, avec compensation en augmentant l’apport lipidique.

Aspects pharmacocinétiques

Il faut environ 1 heure et demie à 3 heure au Clenbutérol pour parvenir à sa concentration maximale dans le sang, après une prise orale unique. Il traverse facilement la barrière digestive. Son action dans le corps s’étale sur 9 à 12 heures. On estime que sa demi-vie plasmatique est de plus de 30 heures, ce qui signifie qu’il stationne assez longtemps dans l’organisme. Autrement dit, 48 heures après une prise orale unique, il reste encore 30 à 40% du produit dans l’organisme. Il subit une métabolisation hépatique, et ses résidus sont éliminés très lentement, majoritairement dans les urines.

Voie d’administration

Le Clenbutérol se prend sous forme orale. Sa formulation existe en comprimés, en tablettes, en granulés, en poudre ou encore en sirop. De fait, il existe de nombreuses formes et de nombreuses marques, qui se sont adaptées aux usages.

clenbuterol gélules perte de poids

Prix et où l'acheter ?

Compte-tenu de sa formulation par voie orale, on trouve en général le Clenbutérol sous forme de granules ou de pilules. Les tarifs sont d’environ 20 à 50 € pour une tablette de 50 pilules (chaque pilule contient 0,02 à 0,04 mg de Clenbutérol). Compte-tenu de son statut réglementaire, l’achat se fait par internet, sur des sites étrangers, ce qui expose à des risques bien réels de contrefaçon, ou d’arnaque.

Bon à savoir : Le BrutalForce CCUT est une alternative légale au Clenbuterol et bien moins chère (30€ par mois) !

Réglementation

La réglementation française est assez claire sur l’usage du Clenbutérol : il est interdit à la vente et à l’achat en milieu médical. Impossible donc de s’en procurer en pharmacie, ou chez un vétérinaire. Souvenez-vous : les seuls usagers sont les chevaux qui souffrent de problèmes respiratoires. Eux-seuls peuvent en bénéficier, sur avis vétérinaire…

Il n’est donc délivré que sous ordonnance médicale. Autrement dit, tout usage sportif est prohibé. Attention, si vous décidez de vous en procurer malgré tout, auprès d'une source étrangère ou inconnue, vous pouvez mettre votre santé en jeu.

Les effets indésirables et dangers du Clenbutérol

Effets secondaires

C’est un fait scientifique établi que les composés « steroid-like » induisent, lors de traitements prolongés, des effets secondaires. De même, en cas de surdosage, votre santé sera significativement affectée. Les effets indésirables, mais bien réels du Clenbutérol, peuvent être listés comme suit :

  • Effets neurologiques : céphalées et migraines, troubles du sommeil
  • Effets cardiovasculaires : troubles du rythme cardiaque (tachycardie), hypertension artérielle, hypertrophie des ventricules cardiaques
  • Effets hormonaux : hyperthyroïdie et troubles associés
  • Effets métaboliques : toxicité hépatique, effet hyperglycémiant
  • Effets généraux : état fiévreux, frissonnements, spasmes musculaires
  • Effets cancérigènes possibles
  • Autres effets possibles : réactions allergiques, sueurs nocturnes, sécheresse buccale, déshydratation, œdèmes articulaires

Toxicité de relais

L’exposition humaine au Clenbutérol peut se faire de deux manières : directement ou indirectement. La voie directe est bien connue : c’est le cas des athlètes qui souhaitent améliorer leurs performances sportives en utilisant un produit non-stéroïdien avec des effets rapides.

Indirectement, lorsque des animaux de rente sont traités avec du Clenbutérol, des résidus sont susceptibles de s'accumuler dans les muscles et dans le foie, et exercer des effets toxiques sur le corps humain après consommation de viande animale. C’est une menace sérieuse pour la santé humaine, car il s’agit d’une intoxication aiguë qui, dans le cas de fortes doses, peut induire des symptômes de tremblements musculaires, de vomissements, de palpitations cardiaques, de nausées, de nervosité ou encore de frissons.

Un surdosage est-il possible ?

Compte-tenu du fait qu’au-delà des ses effets physiologiques, il induit une toxicité hétérogène, le Clenbutérol – s’il est consommé en fortes doses – peut menacer votre santé. Notamment, un surdosage pourrait produire un effet de bronchospasme, de tachycardie génératrice de crises d’angoisse, et possiblement d’une crise cardiaque. Ce n’est donc pas un produit à prendre à la légère.

Quelle alternative sûre ?

Puisqu’il est considéré en France, mais également dans de nombreux pays étrangers, comme un produit dopant, le Clenbutérol est interdit de consommation. La recherche pharmaceutique a donc mis au point des alternatives, c’est-à-dire des agents reproduisant les effets vertueux, tout en diminuant les effets délétères du Clenbutérol.

Pour le Clenbutérol, la meilleure alternative est pour moi le CCUT de BrutalForce :

meilleure marque Clenbutérol

  • La seule alternative légale au Clenbutérol
  • Un puissant brûleur de graisse pour sécher rapidement
  • Effet anti-catabolique pour ne pas perdre de muscle en sèche
  • Améliore vos niveaux d'énergie et d'endurance
  • Des milliers d'utilisateurs satisfaits
  • Pas d'ordonnance nécessaire
  • Garantie de satisfaction de 60 jours avec remboursement
  • Code promo limité : SALE20 pour bénéficier de -20%

→ Voir le prix sur BrutalForce.com

Le Clenbutrol est un complément alimentaire, légal, avec des effets indésirables moindres. Il convient cependant de s’en tenir à des posologies spécifiques, de manière à éviter des effets délétères.